Savoir, Solutions, Parties
Allez

Les Anodes

Une nouvel anode et une apres sept ans

Le facteur le plus important pour determiner si un chauffe-eau est en bonne condition ou prêt à la retraite, est l'état de son anode sacrificatoire.

C'est une tige de magnésium ou de l'aluminium, enroulée autour d'un fil d'acier et vissé par le couvercle du réservoir. Physiquemment liée à l'acier du réservoir, elle crée un reaction électrochimique, sembable à ce qui se produit dans une pile, par laquelle l'anode corrode et l'acier reste intacte. Quand il n'y a plus du magnésium, l'acier commence à se corroder et, par suite, le chauffe-eau cesse de fonctionner. Au-dessus, voila un photo d'une nouvel anode et une aprés sept ans dans un chauffe-eau.

Tous les métaux trouvent quelque part sur la gamme galvanique, une mesure de réactivité. Quand deux métaux sont ensemble, avec de l'eau, le plus noble, c'est à dire, le moins réactif, demeure intacte, pendant que l'autre se corrode. Donc, dans le cas de l'acier et du cuivre, l'acier se ronge et le cuivre reste entier. C'est pourquoi il faut les connecteurs diélectriques.

Le magnésium and l'aluminium sont moins noble que l'acier, donc ils sont utilisés pour les tiges anodiques.

Rappelez vous, l'anode est vissée dans le réservoir. Cela signifie qu'elle peut être remplacé.

Les tiges durent au moins cinq ans, typiquemment. Quand le sel est ajouté à l'eau pour remplacer les minéraux, les anodes se corrodent rapidement.

Cet usage peut reduire le sédiment, mais les anodes peuvent se ronger en six mois si trop de sel est ajouté.

En avant à Le Sédiment , en arrière à L'Introduction ou

Le Commencement